DUNKERQUE

Étude de restructuration du secteur de la Gare

2013-2014

MISSION

Programmation urbaine pour l'implantation développement d'une nouvelle centralité autour de la Gare, la définition des espaces publics, l'organisation du pôle d’échange

MAÎTRE D’OUVRAGE

Communauté Urbaine de Dunkerque

PROGRAMME

4 650 voyageurs / jour
1 100 places en P+R
14 quais pour 16 lignes de bus
250 000 m² de SDP potentielle : logement, bureau, hôtellerie, commerces
30 M€ de coût travaux : Gare + pole d'échange + espaces publics

ÉQUIPE

AME / Atelier Castro Denissof & Associés (mandataire) / BERIM

PROPOS

La CUD a initié une revalorisation de son centre-ville. L’hyper-centre a largement été requalifié sur la base d’un plan d’aménagement de Joan Busquets. L’objectif est de repositionner la Gare et son quartier vers le cœur de ville. Implantée entre le port et l’île Jeanty, et proche d’une des entrées de l’agglomération, le secteur de la gare de Dunkerque dispose d’un véritable potentiel de mutation, d’autant que le foncier disponible y est important.

 

/ scenario 1 – Gare terminus
Le bâtiment voyage (BV) est déplacé au nord du fuseau ferré avec un parvis s’ouvrant sur les darses et les môles plus au nord. Délaissés des activités industrielles, les môles sont en phase de reconquête avec des fonctions plus urbaines.
Cette requalification s’échelonnera sur plusieurs dizaines d’années. L’implantation du BV en terminus privilégie une vision à long terme de la ville, s’éloignant du quartier actuel.

 

/ scenario 2 – Gare traverse
La gare et son parvis prennent une place centrale à l’intérieur du quartier actuel. L’objectif est d’offrir à l’usager une vision immédiate et agréable de la ville à sa sortie du train.
L’horizon s’ouvre sur les darses, le parc de La Marine et les quais.
Le pôle Gare est distribué autour du BV ouvrant sur une liaison piétonne au-delà des voies puis du canal.

Back to top